Nous connaissons bien votre région !

Chaque région cache des problématiques qui peuvent affecter les bâtiments et les occupants. Ces problèmes dans certains cas sont anodins et dans d’autre affecte le bâtiment ou la santé des occupants de façon considérable.

Voici une liste non exhaustive de certains problèmes importants retrouvés dans les différentes régions que nous desservons. Rive-Sud de Montréal, Estrie – Cantons de l’Est, Lanaudière, Laval, Rive-Nord.

  • Pyrite : Gonflement de la pierre de remblai en dessous de dalles de béton du garage et du sous-sol.

  • Radon : Gaz invisible et inodore potentiellement cancérigène pénétrant au sous-sol des maisons.

  • Termites et Fourmis charpentières : Insectes qui affecte, détériore le bois interne des murs et de la structure des bâtiments.

  • Pyrite : Gonflement de la pierre de remblai en dessous de dalles de béton du garage et du sous-sol.
  • Radon : Gaz invisible et inodore potentiellement cancérigène pénétrant au sous-sol des maisons.
  • Termites et Fourmis charpentières : Insectes qui affecte, détériore le bois interne des murs et de la structure des bâtiments.
  • Ocre ferreuse : Réaction chimique ou d’un processus biologique dans le sol résultant en une gélatine ou boue qui affecte le système de drainage des fondations du bâtiment.
  • Mérule pleureuse : Champignon qui s’attaque de façon fulgurante au bois dans les endroits humides du bâtiment. Les vides sanitaires sont plus à risque au développement de la mérule pleureuse.
  • Sol instable : Affaissement du sol sur lequel le bâtiment à été construit. Plusieurs types de sols peut être la cause d’affaissement en dessous des fondations.
  • Pyrrhotite : Gonflement de la pierre présente dans le processus de fabrication du béton pour les fondations de bâtiment.
  • Zone inondable : Bâtiment construit à l’intérieur de la zone inondable d’un cours d’eau. Des dommages importants causer par l’eau peut affecter le bâtiment.
  • Amiante : Matériaux fibreux présents dans plusieurs matériaux de construction qui ont été utilisés avant les années 90. Si la fibre d’amiante est respirée, elle peut causer le cancer au niveau pulmonaire.
  • Moisissure : Microorganismes qui se développent aux endroits humides sans ventilation. Les spores se propagent dans l’air et peuvent affecter les occupants.

En conclusion l’inspecteur doit connaitre la région ou il travaille pour être en mesure de reconnaitre les différents problèmes relier aux régions.